Communiqué ARS: recommandations sur la fabrication des masques (2)

En général, les masques en tissu non normés et non évalués ne sont pas des masques de soins prévus pour une exposition risquée.Toutefois, ils peuvent permettre de limiter les projections, de faire obstacle à nos mains que l’on porte inconsciemment au visage plusieurs fois par heure et de répondre de ce fait, aux besoins en population générale.

Pour cela, ils doivent être confectionnés en respectant des principes élémentaires : être correctement utilisés et employés en complément de l’application stricte des gestes barrières. Sans respect de ces rudiments, leur utilisation peut être inefficace voire risquée.

L’AFNOR a mis à disposition des industriels à même de lancer des fabrications en série, des artisans, et des particuliers, un modèle de masque avec des recommandations (choix du tissu…) et un patron de couture. Il est bien précisé que c’est un équipement pouvant apporter une réponse en population générale et saine.

Par ailleurs, le Professeur Garin, médecin du travail a proposé un tutoriel facile pour créer un masque en papier. Il a l’avantage d’être jetable et d’éviter l’entretien rigoureux que nécessitent les masques en tissus après leur utilisation et assurer l’élimination de toute trace du virus.

 



Facebook

Instagram

Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter et restez informés des actualités de Creuse Confluence

Documentsà téléchargerà découvrir

Rechercher