La Médiathèque toujours proche de vous

MEDIATHÈQUE - LE SERVICE DE DRIVE EST OUVERT !

Vous n'avez pas encore le pass COVID ? Sachez que le service de drive est ouvert à la médiathèque intercommunale Creuse Confluence et ses antennes
  • étape 1: réservez directement sur le site de la médiathèque, par mail ou par téléphone
  • étape 2: prenez rendez-vous par mail ou par téléphone pour convenir d'une heure de retrait
  • étape 3: venez retirer votre commande dans l'une de nos 3 antennes

notre catalogue

ludothèque

Nouveauté à la médiathèque !
Dans le cadre d’un Contrat Territoire Lecture, dispositif de l’état ayant l’objectif d’aider les collectivités à développer leurs outils et leurs actions culturelles, Creuse Confluence a porté un projet de ludothèque à l’échelle du territoire en complément des collections habituelles de livres, films, musique - déjà accessibles dans nos médiathèques.

La ludothèque se compose d’une offre de plus de 200 jeux de société/plateau et de
30 jeux vidéo, pour tous les âges et tous les publics, Les jeux pourront être empruntés à Boussac, Chambon-sur-Voueize, Evaux-les-Bains et Lépaud  sur la carte de bibliothèque en complément des documents habituels, que ce soit pour les
inscrits individuels, ou les groupes de personnes (collectivités, associations, groupes scolaires, EHPAD, établissements spécialisés, bibliothèques du territoire…).
Image

Animations du mois

Image
Image

Littérature jeunesse

c'est la rentrée !

Image
à propos du livre

Paul, Miranda

Les enfants du monde entier vont à l'école. Qu'ils soient japonais, ukrainiens, népalais ou bien nord-américains, tous les écoliers partagent le même désir d'apprendre et de préparer leur avenir. Dans ce livre, tu découvriras comment les enfants de treize pays différents se rendent à l'école chaque matin, empruntant des chemins et des moyens extraordinaires, parfois dangereux, et te familiariser avec les différents paysages et cultures de ces pays.

Image
à propos du livre

Alméras, Arnaud (1967-....)

Thomas, 3 ans, fait sa rentrée à l'école maternelle. A travers des dizaines d'anecdotes, l'enfant découvre l'univers de l'école : la cantine, la cour de récré, la classe et les copains.

Image
à propos du livre

Lim, Yeong-Hee (1960-....)

Jinju, petite Coréenne installée en France depuis peu, est intimidée pour son premier jour d'école. Elle découvre que ses nouveaux camarades ne saluent pas la maîtresse et ne parlent pas de la même façon qu'elle. Mais elle se fait vite des amis. Sur les différences culturelles.

Image
à propos du livre

Texier, Ophélie (1970-....)

C'est le premier jour d'école pour Crocolou. Heureusement qu'il a pu garder son doudou avec lui. Finalement, entre le dessin, le chant et les jeux avec les autres enfants, Crocolou n'a pas le temps de s'ennuyer. Il a tant de choses à découvrir !

Image
à propos du livre

Fontanel, Béatrice (1957-....)

Depuis la rentrée le petit Tom passe chaque récréation à pleurer. Un matin, ses larmes forment une flaque qui bientôt inonde toute la cour. Sur la peur de l'école.

Image
à propos du livre

Rex, Adam (1973-....)

C'est la rentrée. Tout le monde est un peu nerveux. Particulièrement... L'ÉCOLE ! Les joies et les angoisses de la rentrée... du point de vue de l'école personnifiée. Idéal pour surmonter le trac de la rentrée.

Image
à propos du livre

Moundlic, Charlotte

Chamalo, un héros pour partager les grandes comme les petites aventures de tous les jours ! Ce matin, c'est la rentrée des classes. Chamalo sautille partout : Je ne veux pas être en retard !

Notre sélection BD

notre sélection

Image
à propos du livre

Mehran, Marsha

Trois jeunes soeurs ayant fui l'Iran au moment de la révolution trouvent refuge dans un petit village d'Irlande pluvieux et replié sur lui-même. Elles y ouvrent le Babylon Café et bientôt les effluves ensorcelants de la cardamome et de la nigelle, des amandes grillées et du miel chaud bouleversent la tranquillité de Ballinacroagh. Les habitants ne les accueillent pas à bras ouverts, loin s'en faut. Mais la cuisine persane des trois soeurs, délicate et parfumée, fait germer d'étranges graines chez ceux qui la goûtent. Les délicieux rouleaux de dolmas à l'aneth et les baklavas fondant sur la langue, arrosés d'un thé doré infusant dans son samovar en cuivre, font fleurir leurs rêves et leur donnent envie de transformer leur vie. Marsha Mehran s'est inspirée de sa propre histoire familiale pour composer ce roman chaleureux et sensuel où la cuisine joue le plus beau rôle. S'y mêlent le garm et le sard, le chaud et le froid, tristesse et gaieté, en une alchimie à l'arôme envoûtant d'eau de rose et de cannelle. Et pour que chacun puisse expérimenter la magie de la cuisine persane, une recette accompagne chaque chapitre

Image
à propos du livre

Fottorino, Eric

Brun va mourir. Il laissera bientôt ses terres à son fils Mo. Mais avant de disparaître, pour éviter la faillite et gommer son image de pollueur, il décide de couvrir ses champs de gigantesques éoliennes. Mo, lui, aime la lenteur des jours, la quiétude des herbages, les horizons préservés. Quand le chantier démarre, un déluge de ferraille et de béton s'abat sur sa ferme. Mo ne supporte pas cette invasion qui défigure les paysages et bouleverse les équilibres entre les hommes, les bêtes et la nature. Dans un Jura rude et majestueux se noue le destin d'une longue lignée de paysans. Aux illusions de la modernité, Mo oppose sa quête d'enracinement. Et l'espoir d'un avenir à visage humain

Image
à propos du livre

Hegland, Jean

Les parcours d'Anna et de Cerise n'ont rien de commun. Promise à une brillante carrière, Anna étudie la photographie à l'Université de Washington ; lycéenne, Cerise habite en Californie sous l'emprise totale de sa mère. Lorsque chacune des jeunes femmes tombe enceinte par accident, Anna avorte, et Cerise garde l'enfant. Dix ans plus tard, leur choix aura déterminé le cours de leur vie. D'espoirs en déceptions, de joies en drames, Anna et Cerise, bientôt réunies par le hasard, apprennent à être mères, et à être femmes. Dans ce roman d'une portée universelle et d'une rare force émotionnelle, Jean Hegland raconte le monde au féminin dans ce qu'il a de plus fondamental : le rapport à l'enfant. Au-delà du choix de donner ou non la vie, elle dit combien le fait d'élever nous construit et transforme notre existence.

Image
à propos du livre

Chalandon, Sorj

 Depuis l'enfance, une question torture le narrateur : - Qu'as-tu fait sous l'occupation ? Mais il n'a jamais osé la poser à son père. Parce qu'il est imprévisible, ce père. Violent, fantasque. Certains même, le disent fou. Longtemps, il a bercé son fils de ses exploits de Résistant, jusqu'au jour où le grand-père de l'enfant s'est emporté : "Ton père portait l'uniforme allemand. Tu es un enfant de salaud ! " En mai 1987, alors que s'ouvre à Lyon le procès du criminel nazi Klaus Barbie, le fils apprend que le dossier judiciaire de son père sommeille aux archives départementales du Nord. Trois ans de la vie d'un " collabo " , racontée par les procès-verbaux de police, les interrogatoires de justice, son procès et sa condamnation. Le narrateur croyait tomber sur la piteuse histoire d'un " Lacombe Lucien " mais il se retrouve face à l'épopée d'un Zelig. L'aventure rocambolesque d'un gamin de 18 ans, sans instruction ni conviction, menteur, faussaire et manipulateur, qui a traversé la guerre comme on joue au petit soldat. Un sale gosse, inconscient du danger, qui a porté cinq uniformes en quatre ans. Quatre fois déserteur de quatre armées différentes. Traître un jour, portant le brassard à croix gammée, puis patriote le lendemain, arborant fièrement la croix de Lorraine. En décembre 1944, recherché par tous les camps, il a continué de berner la terre entière. Mais aussi son propre fils, devenu journaliste. Lorsque Klaus Barbie entre dans le box, ce fils est assis dans les rangs de la presse et son père, attentif au milieu du public. Ce n'est pas un procès qui vient de s'ouvrir, mais deux. Barbie va devoir répondre de ses crimes. Le père va devoir s'expliquer sur ses mensonges. Ce roman raconte ces guerres en parallèle. L'une rapportée par le journaliste, l'autre débusquée par l'enfant de salaud.

Image
à propos du livre

Diop, David

"La porte du voyage sans retour" est le surnom donné à l'île de Gorée, d'où sont partis des millions d'Africains au temps de la traite des Noirs. C'est dans ce qui est en 1750 une concession française qu'un jeune homme débarque, venu au Sénégal pour étudier la flore locale. Botaniste, il caresse le rêve d'établir une encyclopédie universelle du vivant, en un siècle où l'heure est aux Lumières. Lorsqu'il a vent de l'histoire d'une jeune Africaine promise à l'esclavage et qui serait parvenue à s'évader, trouvant refuge quelque part aux confins de la terre sénégalaise, son voyage et son destin basculent dans la quête obstinée de cette femme perdue qui a laissé derrière elle mille pistes et autant de légendes.

Image
à propos du livre

Dugain, Marc

 "J'ai failli le rater de peu. Au moment où je l'ai vraiment connu et compris, où je l'ai vraiment aimé, où enfin j'allais pouvoir profiter de lui et de son estime, on me l'a arraché, comme si ce que nous devions construire ensemble nous était interdit. Je me suis épuisé tout au long de mon adolescence à lui résister, tuer le père qu'il n'était pas et quand il s'est révélé être lui-même, il est mort pour de bon. Il est parti avec le sentiment d'avoir réussi tout ce qu'il avait entrepris, de n'avoir cédé à rien ni à personne". C'est le livre le plus personnel de Marc Dugain. Il retrace le destin de son père, cet homme du XXe siècle à qui il doit beaucoup, en dépit de la difficulté de trouver sa place de fils à ses côtés, mais dont l'inépuisable volonté n'a cessé de l'inspirer

Image
à propos du livre

Desarthe, Agnès 

A quoi ressemble une vie ? Pour la narratrice, à une déclaration d'amour entre deux enfants de quatre ans, pendant une classe de musique. Ou à leur rencontre en plein hiver, quarante ans plus tard, dans une rue de Paris. On pourrait aussi évoquer un rock'n'roll acrobatique, la mort d'une mère, une exposition d'art contemporain, un mariage pour rire, une journée d'été à la campagne ou la vie secrète d'un gigolo. Ces scènes - et bien d'autres encore - sont les images où viennent s'inscrire les moments d'une existence qui, sans eux, serait irrévocablement vouée à l'oubli. Car tout ce qui n'est pas écrit disparaît. Conjurer l'oubli : tel nous apparaît l'un des sens de ce roman animé d'une extraordinaire vitalité, alternant chutes et rebonds, désaccord.

Image
à propos du livre

Barry, Sebastian

Bien qu'il s'agisse d'une histoire à part entière, nous retrouvons Winona Cole, la jeune orpheline indienne lakota du roman Des jours sans fin, et sa vie dans la petite ville de Paris, Tennessee, quelques années après la guerre de Sécession. Winona grandit au sein d'un foyer peu ordinaire, dans une ferme à l'ouest du Tennessee, élevée par John Cole, son père adoptif, et son compagnon d'armes, Thomas McNulty. Cette drôle de petite famille tente de joindre les deux bouts dans la ferme de Lige Magan avec l'aide de deux esclaves affranchis, Tennyson Bouguereau et sa soeur Rosalee. Ils s'efforcent de garder à distance la brutalité du monde et leurs souvenirs du passé. Mais l'Etat du Tennessee est toujours déchiré par le cruel héritage de la guerre civile, et quand Winona puis Tennyson sont violemment attaqués par des inconnus, le colonel Purton décide de rassembler la population pour les disperser. Magnifiquement écrit, vibrant de l'esprit impérieux d'une jeune fille au seuil de l'âge adulte, Des milliers de lunes est un roman sur l'identité et la mémoire, une sublime histoire d'amour et de rédemption.

Image
à propos du livre

Coulon, Cécile

"Le domaine Marchère lui apparaîtrait comme un paysage après la brume. Jamais elle n'aurait vu un lieu pareil, jamais elle n'aurait pensé y vivre. " C'est un mariage arrangé comme il en existait tant au XIXe siècle. A dix-huit ans, Aimée se plie au charme froid d'un riche propriétaire du Jura. Mais très vite, elle se heurte à ses silences et découvre avec effroi que sa première épouse est morte peu de temps après les noces. Tout devient menaçant, les murs hantés, les cris d'oiseaux la nuit, l'emprise d'Henria la servante. Jusqu'au jour où apparaît Emeline. Le domaine se transforme alors en un théâtre de non-dits, de désirs et de secrets enchâssés, " car ici les âmes enterrent leurs fautes sous les feuilles et les branches, dans la terre et les ronces, et cela pour des siècles ".!

Image
à propos du livre

Nothomb, Amélie 

 "Il ne faut pas sous-estimer la rage de survivre", Amélie Nothomb.

Lumière sur ...

Votre médiathèque : vous l'imaginez comment ?

La future médiathèque intercommunale de Boussac a besoin de vous ! Aidez-nous à satisfaire vos envies de livres, films, CD, revues, dès l’ouverture en participant à la composition de ses acquisitions mais également à enrichir l'offre culturelle disponible dans l'ensemble des bibliothèques de la Communauté de Communes.

Pour cela, il vous suffit de compléter ce questionnaire avant le 31 août 2021. Toutes vos idées et suggestions seront les bienvenues !

[le questionnaire peut-être rempli directement en ligne via un PC ou directement dans les médiathèques intercommunale de Chambon sur Voueize et de Boussac]

répondre au questionnaire

Nous contacter

Contact

Médiathèque Intercommunale
3 avenue Georges Clémenceau
23170 Chambon-sur-Voueize

Tél. 05 55 65 66 21

SITE D'ÉVAUX-LES-BAINS
Place Serge Cléret
23110 Évaux-les-Bains
Tél. 09 66 12 61 03

SITE DE LÉPAUD
30, Grande rue
23170 Lépaud
Tél. 05 55 65 59 37

La taille limite pour chaque fichier est de 100 MB

    Facebook

    magazine

    Image

    Newsletter

    Inscrivez-vous à la newsletter et restez informés des actualités de Creuse Confluence

    Documentsà téléchargerà découvrir

    Rechercher