La Médiathèque toujours proche de vous

CONFINEMENT: FERMETURE ÉQUIPEMENTS CREUSE CONFLUENCE

 
#COVID19 | Afin de lutter contre la progression du virus, un confinement national débutera dans la nuit du jeudi 29 au vendredi 30 octobre 2020.
Le 28 octobre 2020, le président de la République a décidé de prendre des mesures pour réduire à leur plus strict minimum les contacts et déplacements sur l’ensemble du territoire du 30 octobre au 1er décembre minimum.
Par conséquent, Creuse Confluence vous annonce la fermeture de la médiathèque intercommunale de Chambon sur Voueize et de ses antennes d'Evaux les Bains et Lépaud

animations

Image
Image

Littérature jeunesse

C'est Halloween !

Image
à propos du livre

Pef (1939-....)

Une nuit, la Princesse Dézécolle entend des poux dans le mur. Ne cherchez pas la petite bête : il s'agit d'un fantôme de famille dont le Prince de Motordu retrouvera l'origine dans son arbre généalogique. Les deux enfants du couple princier vont même devenir les amis du fantôme. Hélas ! au premier chant du coq l'apparition devra rejoindre le grenier du chapeau...

.

Image
à propos du livre

Tobin, Paul

Zomboss a une nouvelle idée : créer un "cristal glacial" capable de congeler la ville ! C'est le branle-bas de combat pour Tom, Patty et Dave le Dingo, mais une alliance est peut-être possible avec les pirates... s'ils retrouvent leur perroquet, Malo Dorant ! En avant pour une bataille chargée de pirateries, de frissons et de brillantine !

Image
à propos du livre

Baumann, Sophie

Le nain Fifrelin appelle Thomas à la rescousse, car son dragon est malade. Tous deux partent à la recherche des ingrédients pour faire une potion magique qui le sauvera. Dans leur périple, ils combattent des monstres tous plus affreux les uns que les autres : un troll , une pieuvre géante, un ogre, un loup-garou...

Image
à propos du livre

Bertrand, Pierre

Quand il était petit, Pierre ne voulait pas manger sa soupe. "Tu sais ce qui arrive aux petits garçons qui ne veulent pas manger leur soupe ? " lui disait son père, "Eh bien, à minuit, la sorcière Cornebidouille vient les voir dans leur chambre, et elle leur fait tellement peur que le lendemain, non seulement ils mangent leur soupe, mais ils avalent la soupière avec."
Pierre s'en fichait. Il ne croyait pas aux sorcières. Mais il faut admettre que son père avait raison sur un point: une nuit, à minuit, dans la chambre de Pierre, la porte de l'armoire s'entrouvrit avec un grincement terrible et Cornebidouille fit son apparition.
Allait-elle parvenir à faire peur à Pierre ? Ca, c'était beaucoup moins sûr.

Image
à propos du livre

Whitehouse, Howard

Une attaque de zombies survient à l'école primaire Brooks. Larry Mullet, accompagné de son meilleur ami Jasper et de quelques irréductibles, est bien décidé à enquêter et à arrêter cette invasion. Mais pendant que l'école est contaminée, les adultes semblent vouloir étouffer l'affaire en prétendant qu'il ne s'agit que d'une épidémie de varicelle.

Image
à propos du livre

Beigel, Christine (1972-....)

A l'Opéra de Paris, Christine Daaé est appelée pour remplacer la diva qui s'est mystérieusement désistée pour le rôle de Marguerite dans le Faust de Gounod. Mais la jeune femme disparaît subitement, alors qu'un fantôme semble rôder. Raoul de Chaligny, très amoureux d'elle, tente de la retrouver.

Image
à propos du livre

Ledu, Stéphanie

La rentrée des classes est expliquée aux petits, ainsi que les thèmes utiles à la socialisation des enfants : apprentissage scolaire, organisation de la classe, rôle des enseignants, cantine, etc.

Image
à propos du livre

Albert, Adrien (1977-....)

Être frôlé par des araignées géantes. Chatouillé par des cheveux de sorcière. Poursuivi par un tyrannosaure puis englouti par la gueule béante d’un monstre, avant de ressortir de l’autre côté, indemne, pour foncer au travers d’un nid de serpent, qui n’en a pas rêvé ? Un tour en train fantôme : c’est ce qu a demandé Lulu à sa grande soeur, en guise de cadeau d’anniversaire. Et ce qui est bien, avec le train fantôme, c’est que juste après le cauchemar, on peut déguster une bonne barbe à papa...A partir de 5 ans.

Image
à propos du livre

Sanders, Alex (1964-....)

Bill connaît tous les monstres : le fantôme, la sorcière, le dragon, le dinosaure ou encore le vampire.

Image
à propos du livre

Stine, Robert Lawrence (1943-....)

Fan de bandes dessinées, Marco Gonzalez se rend à Horrorland, dans la boutique de Jonathan Lépouvanteur. Il trouve une édition unique des aventures de son héros favori, un monstre terrifiant. Mais il s'agit en fait d'un manuel pratique permettant d'obtenir des superpouvoirs.

Image
à propos du livre

Lacroix, Alexandre (1975-....)

- Dis-moi, tu accepterais de me donner un coup de main ? demanda le coiffeur. Ce matin, mon assistant s'est enfui. Figure-toi qu'il a eu peur de travailler avec ces messieurs dames de la monstruosité. Tu voudrais bien rester, juste pour l'après-midi ? - Pourquoi pas, répondit Oscar.

Image
à propos du livre

Pavlenko, Marie (1974-....)

Romain et ses amis zombies décident de créer un buzz pour sauver le cimetière.

Image
à propos du livre

Dès, Henri (1940-....)

Un album pop-up pour découvrir grâce aux onze chansons tous les monstres du train fantôme, dans un style graphique désuet inspiré de l'Europe de l'Est des années 1950.

Image
à propos du livre

Bessard, Sylvie (1976-....)

Un album avec des matières à toucher pour découvrir les sorcières, leurs animaux préférés, leurs accessoires, etc.

Notre sélection BD

notre sélection roman

La vie est douce à Kamakura. Amis et clients se pressent dans la petite papeterie où Hatoko exerce ses talents d'écrivain public. Tendres, drôles ou tragiques, les destins se croisent sous son pinceau. Hatoko s'est mariée et découvre, en compagnie de Mitsurô et de sa petite fille, les joies d'être mère au sein de leur famille recomposée : elle enseigne à l'enfant l'art de la calligraphie comme le faisait sa grand-mère et partage avec elle ses recettes des boulettes à l'armoise ou du thé vert fait maison. Mais si Hatoko excelle dans l'art difficile d'écrire pour les autres, le moment viendra pour elle d'écrire ce qui brille au fond de son coeur.
"Mon problème est le suivant : avant je vivais avec Laura et je couchais avec Sara. Maintenant que je suis libre, je n'ai plus aucune envie de la voir. Sans épouse, une maîtresse perd son sens." Marta et Andrea. Laura et Piero. Deux couples d'amis qui ont partagé chaque moment clef de leurs vies. Quand, au bout de vingt-cinq ans, leurs mariages respectifs volent en éclats, c'est le choc. Comment réinvente-t-on sa vie à cinquante ans passés ? Entre nouveaux départs, rencontres inattendues et quiproquos, chacun des protagonistes va tenter, à sa façon, de s'approprier cette nouvelle vie qu'il faut avoir l'audace de saisir.
L'enfance de Pia, c'est courir à perdre haleine à l'ombre des arbres, écouter gronder la rivière, cueillir l'herbe des fossés. Observer intensément le travail des hommes au rythme des saisons, aider les parents aux champs pour rembourser l'emprunt au Crédit agricole. Appartenir à une fratrie remuante et deviner dans les mots italiens des adultes que la famille possède des racines ailleurs qu'ici, dans ce petit hameau de Charente. Tout un monde à la fois immense et minuscule que Pia va devoir quitter pour les murs gris de l'internat. Et à mesure que défile la décennie 1970, son regard s'aiguise et sa propre voix s'impose pour raconter aussi la dureté de ce pays qu'une terrible sécheresse met à genoux, où les fermes se dépeuplent, où la colère et la mort sont en embuscade. Une terre que l'on ne quitte jamais tout à fait.
"Ce livre est à la fois une danse, un chant et un éclat de lune, mais par-dessus tout, l'histoire qu'il raconte est, et restera à jamais, celle de la Petite Indienne". La Petite Indienne, c'est Betty. Née en 1954 dans une baignoire, Betty Carpenter est la sixième de huit enfants. Sa famille vit en marge de la bonne société car, si sa mère est blanche, son père est cherokee. Lorsque les Carpenter s'installent dans la petite ville de Breathed, après des années d'errance, le paysage luxuriant de l'Ohio semble leur apporter la paix. Avec ses frères et soeurs, Betty grandit bercée par la magie immémoriale des histoires de son père. Mais les plus noirs secrets de la famille se dévoilent peu à peu.
Evie Flynn a toujours été le mouton noir de sa famille si parfaite : une rêveuse, vagabonde dans l'âme, contrairement à ses soeurs aînées. Elle s'est d'abord rêvée actrice, puis photographe et chanteuse, mais sans grand succès. Lassée de ces échecs, elle s'est construit une vie raisonnable : entre un travail qu'elle déteste et un fiancé très terre à terre (pour ne pas dire ennuyeux), elle regarde sa vie défiler sous ses yeux jusqu'au décès de sa tante préférée dans un accident de voiture. Jo lègue à sa nièce le petit café qu'elle tient sur le port de Carrawen Bey. Evie n'hésite pas longtemps avant de tout plaquer pour partir découvrir les Cornouailles...
Alice a 48 ans, c'est une femme empêchée, prisonnière d'elle-même, de ses peurs, de ses souvenir douloureux (origines modestes, native de Cambrais, séduite et abandonnée, fille-mère, chassée de chez elle, cabossée par des hommes qui l'ont toujours forcée ou ne l'ont jamais aimée). Ancienne professeur de français, elle vit dans ses rêves et dans les livres auprès de sa fille, richement mariée et qui l'a installée près d'elle, à Paris. Tout change un beau jour lorsque, ayant fait halte dans un salon de thé, Alice est révélée à elle-même par un masseur japonais d'une délicatesse absolue qui la réconcilie avec son corps et lui fait entrevoir, soudain, la possibilité du bonheur.
Le destin singulier et romanesque d'une femme hors du commun, pionnière dans le domaine de l'étude du comportement animal. Dans Le Cottage aux Oiseaux, Eva Meijer propose une biographie romancée de Len Howard (1894-1973), violoniste britannique et naturaliste autodidacte. A 40 ans, elle décide d'abandonner le confort de sa vie londonienne et ses amours compliquées pour se retirer dans la campagne anglaise et vouer le reste de ses jours à sa seule véritable passion : les oiseaux. Après avoir emménagé dans un petit cottage du Sussex, elle écrit deux livres à succès dans les années 1950, oubliés depuis, et surprend le monde entier par ses observations sur les mésanges, les rouges-gorges et autres volatiles du voisinage qui entrent et sortent à leur gré par ses fenêtres.
1878, Londres. Trois personnages gravitent autour du théâtre du Lyceum : Ellen Terry, la Sarah Bernhardt anglaise ; Henry Irving, célèbre tragédien shakespearien ; et Bram Stoker, futur auteur de Dracula. Loin d'une légende dorée, la destinée de Stoker se révèle chaotique. Dans ce livre inventif, Joseph O'Connor utilise toutes les ressources du romanesque. Le lecteur tombe sous le charme de la repartie cinglante d'Ellen, des caprices tonitruants de Henry et de ce comte mystérieux tapi dans l'imagination de Bram. Le Bal des ombres récrée le Londres victorien, entre splendeur et décadence. On peut presque toucher du doigt le velours rouge du théâtre, entendre la voix d'Oscar Wilde ou sentir la menace de Jack l'Eventreur...
Jadis, Mylène a aimé un homme. Ensemble, ils ont fait les 400 coups. Jusqu'au braquage raté d'une bijouterie en Espagne, au cours duquel les deux amoureux se sont fait prendre. Mylène n'a jamais revu Paco : il a été poignardé dans sa cellule un soir. Aujourd'hui, Mylène est libre. Elle travaille dans un dépôt-vente en banlieue parisienne, et vit dans une chambre de bonne. Parfois, te temps d'un week-end, elle loue un appartement quelque part, et s'imagine une autre vie. Celle qu'elle aurait pu avoir si elle n'avait pas commis les mêmes erreurs. Elle rêve. Ce week-end pourtant, Mylène ne rêve pas : dans la roulotte qu'elle a louée, tout la ramène à Paco. Les meubles, les objets, il y a même une photo de lui au mur. Cela semble inconcevable, mais on dirait qu'elle est chez lui.
A 14 ans, dans une petite ville de France, la veille de partir en vacances, Sam rencontre une jeune Galloise. C'est l'émerveillement, le serment. Avant la séparation, déchirante, et le silence, mystérieux. Des années plus tard, à la faveur de divers signes, la pensée de Deirdre revient hanter l'homme que Sam est devenu. Sans attaches, mais gouverné par cette singulière présence, il ira au bout d'un étonnant voyage. Dans ce roman virtuose aux allures de conte moderne, Jean-Marc Parisis joue jusqu'au vertige avec le temps, les visages, les lieux, les distances.
Le complexe de la sorcière est le récit d'une enquête. Enquête historique sur les chasses aux sorcières et découverte intime, vertigineuse, de l'empreinte qu'elles ont laissée. Car les milliers de femmes accusées nous hantent comme un secret de famille, réveillant nos souvenirs impensables, magiques, enfouis. Isabelle Sorente reconstitue l'histoire des grandes chasses et nous livre un roman bouleversant sur l'adolescence, la mémoire familiale et les initiations cruelles ou transformatrices.
A la ligne est le premier roman de Joseph Ponthus. C'est l'histoire d'un ouvrier intérimaire qui embauche dans les conserveries de poissons et les abattoirs bretons. Jour après jour, il inventorie avec une infinie précision les gestes du travail à la ligne, le bruit, la fatigue, les rêves confisqués dans la répétition de rituels épuisants, la souffrance du corps. Ce qui le sauve, c'est qu'il a eu une autre vie. Il connaît les auteurs latins, il a vibré avec Dumas, il sait les poèmes d'Apollinaire et les chansons de Trenet. C'est sa victoire provisoire contre tout ce qui fait mal, tout ce qui aliène. Et, en allant à la ligne, on trouvera dans les blancs du texte la femme aimée, le bonheur dominical, le chien Pok Pok, l'odeur de la mer.

Lumière sur ...

Jeux de lignes !

La Médiathèque intercommunale Creuse Confluence de Chambon sur Voueize et l'Atelier Photo de Chénérailles vous invitent à venir à l'exposition "jeux de lignes" du 10 octobre au 13 novembre. L'occasion de découvrir le travail conjoint de plusieurs artistes et les lignes sous toutes ses interprétations qu'elles soient naturelles, tracées par l'homme, construites ou reflétées, elles vous mèneront sur les chemins de la contemplation !

Mais tout d'abord suivez la ligne qui vous conduira jusqu'à la médiathèque !!
 
Horaires:
Mardi 10h-12h / 14h-18h
Mercredi 10h-12h / 14h-18h
Vendredi 10h-12h / 14h-19h
Samedi 10h-12h / 14h-17h
 
entrée libre et gratuite

notre catalogue

Nous contacter

Contact

Médiathèque Intercommunale
3 avenue Georges Clémenceau
23170 Chambon-sur-Voueize

Tél. 05 55 65 66 21

SITE D'ÉVAUX-LES-BAINS
Place Serge Cléret
23110 Évaux-les-Bains
Tél. 09 66 12 61 03

SITE DE LÉPAUD
30, Grande rue
23170 Lépaud
Tél. 05 55 65 59 37

La taille limite pour chaque fichier est de 100 MB

    Facebook

    Instagram

    Newsletter

    Inscrivez-vous à la newsletter et restez informés des actualités de Creuse Confluence

    Documentsà téléchargerà découvrir

    Rechercher